Gala du 29

Par défaut

Chers lecteurs, je vous propose quelques photos et vidéos du gala qui a eu lieu à l’occasion de… la fête-marché Polyfollia,  le 29 octobre, à l’église Sainte-Croix de Saint-Lô.

Pour certaines raisons, je n’étais pas au début du gala du 29, mais j’avais un émissaire, qui a pris le soin de prendre des photos avec son iphone😉. Ce n’est pas de grande qualité, cependant vous pouvez vous rendre compte de la mise en lumière de l’église. Chaque année paires à Polyfollia, je suis émerveillée par la beauté des couleurs et des lumières, parfaitement agencées, et qui mettent en valeur les courbes et angles de l’architecture ancienne. On ne le répétera jamais assez, les régisseurs et techniciens à Polyfollia font du très bon boulot ! Et en plus, les lumières changent au grès des chants. Les tons bleus pour des sons clairs et enjoués, des tons rouges pour des rythmes africains endiablés, du bleu-rose pour de pleines voix mélancoliques… Cette mise en lumière ajoute une magie supplémentaire à la merveille des chants. On vous comble les oreilles et les yeux !

Comme tous les gala, celui-ci était complet (ou presque, des chaises libres sur les places sans visibilité). Les spectateurs ont pu profiter pleinement de la bonne acoustique de l’église Sainte-Croix.

.

Estudio Coral Meridies (Argentine) et Corvina Consort (Hongrie)

Au programme de ce gala, il y avait des groupes dont les chants s’adaptent bien à ce genre de lieu. En premier, Estudio Coral Meridies. Je n’ai pas eu la chance de les écouter, et ce n’est pas mon émissaire qui pourrait m’aider ! A ma question « c’était comment les groupes précédents ? », la réponse fut « pas mal ». Ahahah ! Me voilà bien avancée😀.

En deuxième, se produisait le chœur hongrois Corvina Consort. Les oreilles collées à la porte, en attendant les applaudissements pour entrer, j’ai eu un échantillon des délices que ce groupe nous propose. Un entremêlement de phrases musicales, des voix pures qui s’élancent dans la nef pour chatouiller les oreilles et faire frissonner. Une chanson après m’être glissée à l’intérieur, Hover Chamber Choir entrait en scène.

.

Hover Chamber Choir (Arménie)

Ce chœur était heureux d’être invité à Polyfollia, entre autre pour présenter un morceau de sa culture. Et en attendant ce choeur, je me suis rendue compte qu’effectivement, je connais, et sans doute pas que moi, bien peu de choses sur ce pays situé entre la Turquie et l’Azerbaïdjan, la Georgie et l’Iran. Je connais vaguement la triste histoire du génocide des arméniens, et Charles Aznavour😉.

Leur prestation était magnifique. Les voix sont puissantes, presque lyriques mais à la fois pures, sans vibrato. J’aurais voulu avoir le programme (qui est disponible à la salle Patounas ;)) pour savoir quels étaient ces chants qu’ils entonnaient, religieux ou profanes, arméniens ou pas. Et comme tous les chœurs sélectionnés pour Polyfollia, ils sont excellents et originaux ! Chantant sans partition, leur voix accompagne parfois des mouvements et des gestes coquasses🙂.

J’ai pris le bis en vidéo :

.J’espère que mon retour sur ce gala vous aura plu, bien que très incomplet ! J’aimerai savoir qu’elle a été votre expérience à l’écoute de ces chœurs (au gala ou autre concerts) ? Aussi, si vous avez des photos ou vidéos à partager, je serais très heureuse que vous m’en fassiez part😀.

.

"

  1. Nous avions l’honneur, ce soir-là, d’accueillir dans notre salle La Loco, de Mézidon-Canon, le choeur Incheon City Chorale. Une pure merveille~ !
    Des photos bientôt, je pense.

    Ce festival est tout simplement génial =D

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s