L’art de chanter avec soi-même !

Par défaut

Youtube a seulement 5 ans, et pourtant c’est déjà un espace incontournable de découvertes allant du n’importe quoi déconcertant à la promotion d’artistes en herbe ou confirmés. C’est ainsi que l’on peut y découvrir une autre façon de chanter : l’art de chanter avec soi-même !

YouTube is only 5 years old, and nevertheless it is already an inescapable space of discoveries from anything embarrassing to artists’ promotion budding or confirmed. And so we can discover there an another way of singing: the art to sing with yourself!

Ces bricoleurs connaissent les logiciels et techniques, pour faire d’une personne une chorale : en jouant simultanément plusieurs vidéos. Rien de nouveau si on considère qu’on entend souvent simultanément la voix d’un(e) chanteur(se) en deux, trois fois (je sais pas si ma phrase est claire…). Mais dans ces vidéos youtubesques, on assiste carrément à une véritable polyphonie, la création d’une chorale !

These handymen know the software and the techniques, to make a single person a choir : by playing simultaneously several videos. Nothing new if we consider that we hear often simultaneously the voice of a singer in two, three times (I do not know if my sentence is clear) . But in these youtube’s videos, we attend downright a real polyphony, the creation of a choir!

Il manque dans ces vidéos tout le côté agréable de la chorale qui est de chanter avec les autres. Être dans un groupe, de gens partageant une même passion, et arriver ensemble, d’âges, conditions sociales, professions (etc) différentes, à créer. Une belle création si possible ! Créer un son qui ne sera jamais plus, une fois ses répercussions dans la salle de concert éteintes, mais qui toucheront peut-être les auditeurs. Mais soit, quand la technique s’y met, le partage d’une passion devient illimité, avec :

It misses however in these videos all the pleasant side of the choir which is to sing with the others. Be in a group, of people sharing the same passion, and manage together, of different ages, social conditions, occupations (etc), to create. A beautiful creation if possible! Create a sound which will never be, once its repercussions in the concert hall put out, but which will touch the auditors maybe. But ok, when there is technique, the sharing of a passion becomes unlimited, with:

Rajaton…

… les « chorales » composées d’une seule personne, « hommes-orchestre » des temps modernes, ou dans le jargon approprié, « multitrack ». Il y a pleins de vidéos de ce genre, et aujourd’hui j’ai choisi une chaîne, celle de michaelsaunders77. Je salue la performance de ce jeune homme et de cette jeune fille, dans la vidéo qui suit ! Ils reprennent des chansons des Rajaton. Vous vous souvenez, ce groupe finlandais venu en 2004 à Polyfollia et qui remporte le succès dans sa terre natale et à l’étranger ? Ces youtubeurs donc, se débrouillent sacrément bien (et rien d’étonnant de lire que le cv du jeune homme comprend le groupe a cappella Dischord et le Toronto Children Choir)… Je vous laisse juges sur cette chanson des Rajaton, « Armottoman Osa » (compositeur : Mia Makaroff) !

« Choirs » consisted of a single person, « one-man band » of modern times, or in the jargon suited, « multitrack « . There is full of videos of this kind, and today I chose a channel, the one of michaelsaunders77. I greet the performance of this young man and this girl, in the video which follows! They cover songs of Rajaton. You remember, this Finnish group which came in 2004 to Polyfollia and which gains the success in its native land and abroad? This youtubers thus, manages jolly well (and nothing surprising when reading that the cv of the young man includes the group a cappella Dischord and Toronto Children Choir)… I leave you judges on this song of Rajaton, « Armottoman Osa » (composer: Mia Makaroff)!

« Armottoman Osa » par Rajaton.

.

Une deuxième : « Läksin minä kesäyönä käymää » (= le pleureur sur le rivage) de Rajaton, toujours.

Conclusion : I love Rajaton, we love Rajaton, vive Rajaton (moi, fan ? :D) !

.

"

  1. Merci beaucoup pour ce bel article! C’est intéressant que vous ayez remarqué une grande difficulté que je rencontre souvent : quand je chante chaque partie je peux entendre les autres voix que j’ai déjà enregistré, mais je manque la possibilité de faire des vites décisions artistiques dans le milieu de la performance avec le group entier.

    J'aime

  2. @michaelsaunders77 : heureuse que l’article t’ai plu !

    @Laure : oui et pas évident à faire en plus !

    J'aime

  3. Merci pour cet article. Je découvre ce blog et par la même occasion cette façon bien particulière de faire de la musique à plusieurs tout seul !
    Les vidéos sont excellentes. Et ce qui est encore plus drôle c’est qu’ils se soient mis à deux (un garçon / une fille) pour l’une d’entre elles. Ça devient du chant « à plusieurs voix – tout seul – mais avec quelqu’un d’autre »… Parce que c’est trop bon de partager ! Alors pourquoi s’en priver finalement ? Bon dimanche,
    Viv

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s